La dernière publicité de Toyota nous ouvrirait-t-elle à une autre façon de penser et d'agir ? Pendant longtemps les publicitaires, pour vendre, en appelaient, comme les assureurs, à nos Peurs. Ici, ils en appellent à l'Amour après avoir stimulé la Joie (BMW).

Ne rien faire sans amour

En substance la publicité Toyota nous invite à ne rien faire sans amour : relations, profession, cuisine, conduite… Plus la musique s’intensifie, plus nous ressentons l’évidence. Bien sûr, l’amour au cœur de tout !

L’amour au cœur de tout alors que nous passons une grande partie de nos journées à avoir peur d’être en retard, de se tromper, d’être refusé, de grossir, d’oublier, de (se) perdre, de manquer…

Donnons-nous, autour de ce clip, l’occasion d’observer ce qui anime nos choix, nos décisions et nos actions.

L’Amour POUR ou la Peur De ?

Répondre à cette question, élargir notre lucidité sur notre utilisation de ces deux carburants de l’action, nous conduit à l’équilibre en nous évitant l’engourdissant des trop pleins, source de blocages et de débordements.

Cette publicité est certainement le reflet d’une tendance : la prise en compte de nos émotions dans toutes les sphères de notre vie et la fin du règne de la dominance qui pousse aux résistances. De l’amour dans tout, oui, mais de la peur aussi. Trop (peu) de l’un, trop (peu) de l’autre nous conduit au rien. Les exemples ne manquent à personne, je crois.

Alors, « laissez-moi vous parler d’une chose que j’ai apprise… » : les chevaux avec leur façon plus naturelle qu’animale de gérer les émotions et les évènements qui les déclenchent, nous offrent une douce, utile et efficace façon de vivre pleinement.

Parce qu’ils savent transmettre à tous, qui que nous soyons, les fondamentaux de l’intelligence émotionnelle, les chevaux nous aident à concrétiser ce projet commun de vivre quoi que nous fassions avec amour.

Bienvenu dans un monde où l’amour et la peur cohabitent pour le bien-être de tous.

Une Expérience Inoubliable à Partager sans modération : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn